Kaboul et Islamabad réunis contre les États-Unis

le
0
L'Afghanistan et le Pakistan s'entendent pour négocier la paix avec les talibans sans Washington.

Une nouvelle fois, le Pakistan est cloué au pilori. Un rapport de l'Otan faisant état de milliers de témoignages de talibans afghans et de combattants d'al-Qaida révèle, preuves à l'appui, le soutien actif que continuent de leur apporter les services secrets pakistanais de l'ISI. Est-ce un hasard? Les fuites de ce document confidentiel, qui avait été envoyé à plusieurs gouvernements occidentaux il y a un mois déjà, interviennent au moment où Kaboul et Islamabad tentent un timide rapprochement. À la barbe des Américains.

Redoutant d'être évincés du processus de réconciliation entre les États-Unis et les talibans, l'Afghanistan et le Pakistan qui, d'ordinaire, s'invectivent volontiers, ont apparemment décidé de faire front commun contre Washington. Au point qu'ils seraient prêts à ouvrir ensemble le dialogue avec les militants islamistes, parallèlement à celui entamé par les Américains.

«Fuite stratégique»

Ce processus, mené en Arabie saoudite, ferait concur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant