Kaboul débat de sa relation avec Washington

le
0
Le président renâcle à promulguer un accord crucial avec les États-Unis validé par l'assemblée traditionnelle.

La loya Jirga s'est achevée dimanche sur un quasi-consensus. Réunie depuis jeudi sur le campus de l'École polytechnique de Kaboul, l'assemblée consultative a approuvé le traité bilatéral de sécurité (BSA) qui liera Washington au sort de l'Afghanistan, jusqu'en 2024. Mais afin de garantir le maintien d'une force d'environ 15 000 soldats américains après le départ de l'Otan l'an prochain, le président de la Jirga a appelé Hamid Karzaï à signer le traité au plus vite.

Le président afghan a réitéré dimanche qu'il ne signerait pas le traité avant le scrutin présidentiel du 5 avril. Il avait déjà créé la surprise générale à l'ouverture de la Jirga en annonçant en retarder la signature. «Je ne leur fais pas confiance et eux non plus», avait-il déclaré à propos de Washington. Un délai qui va à l'encontre des efforts des deux parties. L'assemblée a été r...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant