Kaboré : "Le championnat russe n'a rien d'exotique"

le
0
Kaboré : "Le championnat russe n'a rien d'exotique"
Kaboré : "Le championnat russe n'a rien d'exotique"

Ce jeudi soir, l'ex-Marseillais Charles Kaboré va renouer avec le foot français et l'accent du midi, le temps d'un match contre Nice en Ligue Europa avec le FC Krasnodar. Le capitaine du Burkina Faso, installé en Russie depuis presque quatre ans, s'y sent bien. A tel point qu'en quittant le Kuban pour l'autre club de la ville, il n'a même pas eu à déménager…

Les clubs français ont la réputation de disputer la Ligue Europa avec une certaine légèreté. Est-ce différent en Russie ?
En France, je n'ai connu qu'un seul club européen, l'OM. Et là-bas, on nous faisait bien comprendre que la Ligue Europa, c'était une coupe d'Europe par défaut, que seule la Ligue des Champions avait vraiment de l'importance. En Russie, c'est différent. La Ligue Europa est importante. On nous demande de la jouer à fond. Et encore plus pour un club comme le FC Krasnodar, qui a moins de chances de disputer la Ligue des Champions que les grosses équipes de Moscou, ou le Zenit Saint-Pétersbourg. Je ne sais pas comment Nice a abordé cette compétition, mais nous, on est à 100%…

Le championnat russe semble moins attractif pour les joueurs étrangers qu'il y a quelques années…
Je ne pense pas. Le niveau de ce championnat est bien plus élevé qu'on ne le croit en France. Il y a six ou sept équipes capables de jouer les premiers rôles.
"Venez à Krasnodar, dans notre centre d'entraînement, vous verrez qu'il n'a rien à envier à ceux des meilleurs clubs européens."
D'ailleurs, il y a quelque chose qui me surprend toujours quand on parle de la Russie. Ce n'est vraiment pas un championnat exotique, comme on peut le lire. Le niveau y est bon, les clubs disposent de moyens assez importants, les structures sont souvent excellentes et je n'ai jamais eu le moindre retard dans le versement des salaires. Venez à Krasnodar, dans notre centre d'entraînement, vous verrez qu'il n'a rien à envier à ceux des meilleurs clubs européens. On va bientôt jouer dans un stade neuf. Je n'ai vraiment pas l'impression de jouer dans un championnat exotique. Le foot russe est d'un bon niveau. On bosse beaucoup pour se rapprocher des meilleurs européens. D'ailleurs, souvenez-vous de la dernière Ligue des Champions : le Zenit avait battu deux fois Lyon, et assez largement (3-1, 2-0, ndlr).

Pourtant, l'année dernière, alors que vous étiez sous contrat avec le Kuban, l'idée d'un départ était dans l'air…
Je ne voulais pas absolument quitter la Russie, mais juste évoluer dans un club plus ambitieux. Le Kuban, c'est le club historique de la ville. Mais le FC Krasnodar, c'est l'une…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant