Justice-Vers une ouverture des Galeries Lafayette le dimanche

le
1
    PARIS, 23 juin (Reuters) - La justice a tranché un différend 
entre syndicats des Galeries Lafayette Haussmann qui ouvre la 
porte à l'application de l'accord social signé le mois dernier 
pour une ouverture le dimanche, écrit jeudi Le Figaro.fr. 
    La direction entend en conséquence lancer le recrutement de 
500 vendeurs, ce qui prendra plusieurs mois, ajoute le 
quotidien. 
    Les Galeries Lafayette Haussmann étaient parvenues le 20 mai 
à un accord signé par deux syndicats représentant plus de 30% 
des salariés, la CFE-CGC et la CFTC.  
    Mais son application était empêchée par l'opposition de 
syndicats représentant plus de la moitié des collaborateurs, à 
savoir l'alliance entre CGT, FO et SCID, ancienne filiale de la 
CFDT. 
    Mais la représentativité du SCID était contestée par la 
direction des Galeries et par la CDFT, avec qui il est en 
conflit. La centrale a nommé en mars un délégué pour représenter 
les salariés (14%) ayant voté fin 2014 pour le SCID. 
    Or, Selon Le Figaro, le tribunal d'instance du IXe 
arrondissement de Paris a estimé mardi que c'est la CFDT qui 
représente les 14% et non le SCID, qui s'est désaffilié de la 
centrale. 
    Le grand magasin du boulevard Haussmann estime qu'une 
ouverture tous les dimanches permettrait à terme de créer 1.000 
emplois et de générer 10% de chiffre d'affaires supplémentaire. 
    Le boulevard parisien compte parmi les zones touristiques 
internationales (ZTI) instaurées par la loi dite Macron, où les 
commerces peuvent ouvrir tous les dimanches de l'année à 
condition qu'un accord soit trouvé avec les syndicats. 
 
 (Gérard Bon, édité par Gilles Guillaume) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bern1616 il y a 6 mois

    enfin dans le C la cgt content:)