Justice : Trois mois avec sursis pour Ngapeth

le
0
Justice : Trois mois avec sursis pour Ngapeth
Justice : Trois mois avec sursis pour Ngapeth
Le président du tribunal correctionnel de Montpellier a requis une peine de trois mois d'emprisonnement avec sursis pour Earvin Ngapeth, soupçonné d'avoir participé à une rixe dans une discothèque en août 2012.

Pour la quatrième fois cette année, Earvin Ngapeth ne s'est pas présenté devant le tribunal correctionnel de Montpellier. Sauf que, cette fois-ci, le président de la cour a requis une peine d'emprisonnement à l'endroit du réceptionneur-attaquant de Modène et de l'équipe de France : trois mois avec sursis. Le joueur de 23 ans est soupçonné d'avoir participé à une rixe dans une discothèque de Montpellier le 12 août 2012, en marge d'un stage de l'équipe de France. Earvin Ngapeth se réserve le droit d'interjeter appel.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant