Justice : ?Tact, intelligence et discernement?

le
0

(lerevenu.com) - Ex-trader des Caisses d'Épargne, qui avait fait perdre 751 millions d'euros à la banque, en 2008, Boris Picano-Nacci a été condamné à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris.

Il a été, en outre, condamné à rembourser 315 millions de pertes, au titre des dommages intérêts obtenus par les Caisses d'Épargne. Jean Reinhart, l'avocat de l'Écureuil, a expliqué que son client pratiquerait le recouvrement de cette somme, ?avec tact, intelligence et discernement?. En d'autres termes, la banque s'attend que le courtier ne verse qu'une ?partie symbolique? des dommages et intérêts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant