Justice : Rives fait condamner Ballester pour diffamation

le
0

Le journaliste Pierre Ballester a été condamné à un euro de dommages et intérêts pour avoir laissé entendre que l'ancien troisième ligne du XV de France Jean-Pierre Rives s'était dopé durant sa carrière.

« J’ai vu Jean-Pierre Rives avaler six Captagon de rang dans les vestiaires d'avant-match ». Cette petite phrase de l’ancien médecin de Clermont Hubert Vidalin dans le livre de Pierre Ballester « Rugby à charges » n’a pas du tout plu à l’ancien troisième ligne des Bleus. Ce mercredi, il a obtenu la condamnation pour diffamation du journaliste, qui devra lui verser un euro de dommages et intérêts (il en réclamait 450 000…).

Par ailleurs, la 17eme chambre civile du tribunal de grande instance de Paris a également ordonné la publication d'un communiqué judiciaire faisant état de la décision dans deux journaux au choix de Jean-Pierre Rives.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant