Justice : premières audiences pour les citoyens assesseurs

le
0
Au tribunal correctionnel de Toulouse, les nouveaux jurés ont jugé des agresseurs sexuels.

Ils attendent consciencieusement dans le vaste hall du tribunal de grande instance de Toulouse, sacoche en main, avec au visage les traits un peu tendus de ceux qui se rendent à un entretien d'embauche. Anne-Marie, salariée d'une banque, Frédéric, conseiller-vente dans un magasin de bricolage, Laure qui travaille dans une agence immobilière et Bernard, retraité de l'aéronautique, sont les premiers citoyens assesseurs de la juridiction de la cour d'appel toulousaine, l'une des deux cours hexagonales chargées d'expérimenter la participation des jurés aux audiences correctionnelles.

Avant les fêtes, au début du mois de décembre, ils ont suivi une journée d'information au tribunal, avant de visiter, les uns, une maison d'arrêt, les autres, un établissement pour peine. «Des bâtiments bien entretenus, avec des salles de sport», a noté Anne-Marie. Visiblement vêtus avec soin, ces pionniers ne cachent pas une forme de fierté, mais aussi de crainte, face à la mission qui l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant