Justice : Pistorius condamné pour meurtre en appel

le
0
Justice : Pistorius condamné pour meurtre en appel
Justice : Pistorius condamné pour meurtre en appel

La cour suprême d'appel sud-africaine a condamné Oscar Pistorius pour " meurtre ", ce jeudi. Une requalification qui pourrait valoir une condamnation à 15 ans de prison contre les cinq ferme qu'il avait écopés en première instance.

Le répit aura été de courte durée pour Oscar Pistorius. Remis en liberté surveillée le 19 octobre dernier, l’athlète sud-africain passait devant la cour suprême d’appel sud-africaine, ce jeudi. Et l’autorité judiciaire a requalifié les faits en « meurtre ». Ce qui fait encourir une peine de 15 ans de prison au champion paralympique.

Pistorius avait été condamné en première instance à cinq ans de prison pour « homicide involontaire » pour avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013. Pour sa défense, il avait affirmé avoir tiré par erreur, en pleine nuit, en direction des toilettes où il croyait qu'un cambrioleur s'était introduit. Le parquet avait fait appel de la décision après avoir soutenu tout au long du procès la thèse d'un meurtre prémédité consécutif à une dispute.

Après avoir purgé seulement un an de sa peine, Pistorius avait donc été remis en liberté surveillé le 19 octobre 2015. Il logeait, depuis, dans la somptueuse villa de son oncle à Pretoria et n’était soumis qu’à des travaux d'intérêt général. Son quotidien devrait changer dans les prochaines semaines. Amputé de ses deux jambes sous les genoux dès l’âge de 11 mois, Pistorirus compte six titres paralympiques. Il était aussi devenu le premier athlète handicapé à participer aux championnats du monde pour les valides, puis aux Jeux Olympiques (à Londres en 2012). C’était à une autre époque.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant