Justice : La peine d'Oscar Pistorius connue

le
0

Jugé en appel pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, le Sud-Africain Oscar Pistorius a écopé d’une peine de six ans de prison.

Six ans de prison. C’est ce mercredi, à Pretoria (Afrique du Sud), que la juge Thokozile Masipa a mis fin à près de trois ans et demi de procédure judiciaire. Le 21 octobre 2014, Oscar Pistorius avait déjà écopé de cinq ans de prison pour « homicide involontaire par négligence ». Mais un an plus tard, le 19 octobre 2015, il sera libéré pour bonne conduite et assigné à résidence. Rappel des faits Le 14 février 2013, Oscar Pistorius tire à quatre reprises sur Reeva Steenkamp à travers la porte de ses toilettes. Oscar Pistorius déclarera avoir pensé à un cambrioleur. Nouvelle délibération Peu avant la libération d’Oscar Pistorius, l’accusation fait appel, jugeant la condamnation de Pistorius trop faible. En décembre 2015, la cour d’appel estime qu’Oscar Pistorius aurait dû être condamné pour « meurtre », et non pour « homicide involontaire », jugeant que Pistorius « ne pouvait ignorer qu’il risquait de tuer quelqu’un, quelle que soit la victime. » Huit mois plus tard, la sanction est donc tombée pour celui qui s’était d’abord distingué comme le premier athlète paralympique à courir avec les valides. L’homme de 29 ans est donc condamné à six ans de prison. Le procureur avait requis quinze ans d’emprisonnement.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant