Justice: l'abstinence peut coûter cher

le
0
Un homme qui avait délaissé sexuellement son épouse a été condamné à lui verser 10.000 euros de dommages et intérêts.

L'abstinence peut coûter cher. La cour d'appel d'Aix-en-Provence a confirmé une décision du juge aux affaires familiales de Nice qui, en janvier 2009, avait prononcé le divorce aux torts exclusifs de l'époux du fait de l'abstinence sexuelle de ce dernier. La femme, mariée depuis 1986 et mère de deux enfants, a obtenu 10.000 euros de dommages et intérêts pour «absence de relations sexuelles pendant plusieurs années».

Pour prendre cette décision, la cour s'est appuyée sur l'article 1382 du Code civil, qui prévoit que toute personne «qui cause à autrui un dommage» doit réparer ce préjudice. Dans son arrêt, elle explique que l'époux «conteste l'absence de relations sexuelles, considérant qu'elles se sont simplement espacées au fil du temps en raison de ses problèmes de santé et d'une fatigue chronique générée par ses horaires de travail.» Ce serait ainsi la quasi absence de relations sexuelles durant plusieurs années, «certes avec reprise ponctuelle», qui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant