Justice : Fin de garde à vue pour Byron Kelleher

le
0

L’ancien international All-Black, Byron Kelleher, a été remis en liberté jeudi matin après avoir passé la nuit en garde à vue.

S’il a pris sa retraite internationale depuis 2012, Byron Kelleher continue à faire parler de lui. L’ancien international néo-zélandais a été remis en liberté jeudi après avoir passé la nuit en garde à vue pour « dégradations et violences conjugales ». Néanmoins, les ennuis ne sont pas terminés pour l’ancien du Stade Toulousain (2007-2011). Il comparaîtra devant la justice en novembre prochain pour répondre de son état d’ivresse ainsi que de la dégradation de la porte de son immeuble et des violences faites à sa femme. Ce n’est pas la première fois que le natif de Dunedin se fait rattraper par la patrouille lui qui avait déjà eu affaire à la justice en 2009 pour une rixe à Toulouse et en octobre 2013 pour conduite en état d’ivresse à Bordeaux.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant