Justice : Berlusconi en appelle à Napolitano

le
0
Pourchassé par la justice mais soutenu par ses troupes, le chef du PDL menace de provoquer de nouvelles élections.

Rarement Silvio Berlusconi avait paru aussi inquiet. «On veut me liquider comme Bettino Craxi», affirme-t-il. L'ex-leader socialiste s'était exilé en Tunisie en 1994 après une condamnation à vingt-sept ans de prison pour corruption.

Depuis dix jours, l'ancien président du Conseil refuse de répondre aux convocations du tribunal de Milan pour entendre le réquisitoire de l'interminable procès Ruby, dans lequel il est inculpé d'incitation à la prostitution et de relations sexuelles avec une jeune Marocaine, alors mineure. Silvio Berlusconi se fait soigner à l'hôpital San Raffaele de Milan pour une forte conjonctivite et une surtension artérielle. Des médecins commis par le tribunal lui ont prescrit lundi huit jours de repos complet.

C'est le moment choisi par le parquet de Naples pour demander son jugement immédiat dans une affaire de cor...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant