Jusqu'où peut chuter le pétrole ?

le
2

(lerevenu.com) - Le 27 novembre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (l'Opep) a tenu sa réunion semestrielle à Vienne. Elle était considérée par les observateurs comme la plus importante de ces dernières années. L'Opep allait-elle prendre des mesures pour stopper l'effondrement du prix de l'or noir, qui recule de 35% depuis juin dernier ? Les déclarations, notamment de responsables saoudiens, de ces derniers jours ont rendu une telle perspective peu probable. Et comme anticipé, l'organisation a décidé de... ne rien décider en maintenant son quota de production à 30 millions de barils par jour (stable depuis décembre 2011).

Bloc "A lire aussi"

Sur cette annonce, le cours du Brent a chuté de plus de 6%. Même si la décision de l'Opep n'est pas une surprise, elle entérine malgré tout la volonté des grands pays exportateurs de laisser le pétroler se déprécier. Que l'objectif soit politique (faire pression sur l'Iran et la Russie) ou économique (mettre à mal la production de pétroles de schiste aux Etats-Unis), le résultat est le même : le monde est entré dans un nouveau paradigme pétrolier.

La question est désormais de savoir à quels niveaux de prix le pétrole va-t-il se stabiliser et pour combien de temps. Le consensus semble s'orienter vers une fourchette de prix compris entre 70 et 90 dollars par baril. Mais rappelons que

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ccoudra2 le mardi 2 déc 2014 à 12:05

    Le sondage de Boursorama: Le budget consacré aux dépenses de Noël serait d'environ 500 euros par personne en France. Quel sera le vôtre cette année ?Je ne crois pas mes yeux. 500 euros par personne !! cela fait plus de 32 500 000 000 d'euros pour fêter Noël (32.5 milliards d'euros).... et certains disent que l'on est en crise/austérité en France !!!!!

  • gustav10 le dimanche 30 nov 2014 à 09:50

    Ils sont tous en train de faire du papier sur les scénarios catastrophes, comme des vautours ! Ils feraient mieux de réfléchir à comment il va falloir gérer le retour de bâton, car il va forcement arriver et plus rapidement qu'on ne le pense.