Jusqu'à dix morts après un séisme dans le centre de l'Italie

le , mis à jour à 09:12
0
 (Actualisé avec nouveau bilan, précisions) 
    ACCUMOLI, Italie, 24 août (Reuters) - Un puissant 
tremblement de terre a fait jusqu'à dix morts aux premières 
heures de mercredi dans les montagnes du centre de l'Italie, 
rapportent les autorités.  
    D'important dégâts ont été signalés, mais aucun grand centre 
urbain n'a, semble-t-il, été touché. Les communes les plus 
affectées sont Accumoli, Amatrice, Posta et Arquata del Tronto.  
    "Maintenant que le jour est levé, on voit que la situation 
est encore plus affreuse que nous le pensions, avec des 
immeubles effondrés, des gens prisonniers des décombres et aucun 
signe de vie", a déclaré Stefano Petrucci, maire d'Accumoli. 
    Interrogé par la RAI, il avait auparavant annoncé que quatre 
membres d'une famille avaient vraisemblablement trouvé la mort 
dans l'effondrement de leur maison.  
    La police, également citée par la chaîne de télévision 
publique, a fait état de deux morts à Pescara del Tronto. Deux 
corps ont par ailleurs été extraits des décombres à Amatrice.  
    "La ville a disparu aux trois quarts. L'objectif est 
maintenant de sauver le maximum de vies. On entend des voix sous 
les décombres. Il faut sauver les gens qui sont là-dessous", a 
lancé le maire Sergio Pirozzi, toujours sur l'antenne de la RAI. 
    Selon un journaliste de Reuters sur place, l'hôpital 
d'Amatrice a été sévèrement endommagé et des patients ont dû 
sortir dans la rue.  
    Des dégâts ont été signalés dans trois régions : l'Ombrie, 
le Latium et les Marches.   
    Selon l'USGS, l'institut américain de géophysique, le séisme 
qui s'est produit peu après 03h30 (01h30 GMT) était de magnitude 
6,2. L'épicentre a été localisé près de Norcia, ville 
touristique d'Ombrie. Le maire, Nicola Alemanno, a toutefois 
assuré qu'aucune décès n'était à déplorer. 
    "Les structures antisismiques de la ville ont tenu. La 
patrimoine historique et des bâtiments ont été endommagés, mais 
nous n'avons pas de blessés graves", s'est-il félicité.      
    A Rome, qui est située à 170 km environ de l'épicentre du 
séisme, de fortes secousses ont réveillé les habitants. Les 
meubles ont tremblé et la lumière a vacillé dans une grande 
partie du centre de l'Italie. 
    L'Institut italien de sismologie a enregistré 60 répliques 
dans les quatre heures qui suivi la première secousse, qui était 
selon lui de magnitude 6. La plus puissante a atteint 5,5. 
    Le dernier gros tremblement de terre survenu en Italie 
remonte à 2009. Il avait frappé L'Aquila, dans les Abruzzes, et 
fait plus de 300 morts. 
 
 (Steve Scherer, Crispian Balmer, Philip Pullella, Stephen 
Jewkes et Eleanor Biles; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant