Jusqu'à 1.100 personnes arrêtées en deux jours au Gabon

le
0
    LIBREVILLE, 1er septembre (Reuters) - Le ministre gabonais 
de l'Intérieur a fait état jeudi de 800 à 1.100 arrestations 
après l'annonce, la veille, de la réélection contestée du 
président Ali Bongo.  
    Entre 600 et 800 interpellations ont eu lieu à Libreville et 
200 à 300 dans le reste du pays, a précisé Pacome Moubelet 
Boubeya, lors d'une conférence de presse. Certains manifestants 
ont utilisé des grenades et des fusils d'assaut AK-47 ont été 
saisis, a-t-il ajouté.  
      
 
 (Gerauds Wilfried Obangome, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant