Juppé, Titanic et polonium : le show du maire de Londres

le
0
L'excentrique Boris Johnson a galvanisé mardi les troupes du Parti conservateur britannique réunies en conférence annuelle avec un discours qui a provoqué l'hilarité de l'assistance. Morceaux choisis.

Le maire de Londres confirme son statut d'humoriste britannique. Boris Johnson, que certains voient comme le successeur potentiel du premier ministre David Cameron, a livré mardi un véritable show devant le Parti conservateur réuni en conférence annuelle à Manchester, en Angleterre. Un discours qui lui a valu une standing ovation. Morceaux choisis:

- Sur l'exemple Alain Juppé. Le maire de Londres a refusé de dire s'il envisageait de se présenter au Parlement en 2015, ce qui l'obligerait à mettre un terme, un an plus tôt que prévu, à son mandat de maire. Boris Johnson s'est contenté de se moquer des rumeurs concernant son avenir en faisant référence, dès le début de son discours, à une rencontre avec l'ancien premier ministre français Alain...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant