Juppé se paye Fillon

le
3
Alain Juppé s'est montré offensif face à son challenger François Fillon. (Photo d'illustration).
Alain Juppé s'est montré offensif face à son challenger François Fillon. (Photo d'illustration).

Les sondages s'effritent ? François Fillon remonte ? Le ton monte entre les deux anciens Premiers ministres. Depuis que le Sarthois rattrape son retard dans l'opinion sur le Bordelais..., Alain Juppé muscle son discours.

L'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche pousse les candidats à lorgner davantage les réseaux sociaux que les résultats des sondages. Or, sur ce point, au lendemain du deuxième débat de la primaire de la droite et du centre, François Fillon est passé devant Alain Juppé en nombre de fans sur Facebook (avec un peu plus de 158 000 supporteurs, contre près de 156 000 pour le maire de Bordeaux). Dans les deux cas : presque dix fois moins que Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'État frôlant le million de fans sur cette plateforme. « J'ai toujours regardé les sondages avec la plus grande prudence », a affirmé Alain Juppé ce matin au micro d'Élisabeth Martichoux, sur RTL. « Le corps électoral est mal connu dans cette élection qui est tout à fait inédite, et donc ça sera serré, j'en ai parfaitement conscience. Conclusion : je ferai campagne jusqu'au bout avec confiance et détermination ! » a-t-il déclaré, tout en soulignant qu'il était « toujours en tête ».

Discours d'autorité

Au lendemain de l'anniversaire des attentats du 13 novembre et une semaine après avoir adressé une lettre ouverte aux forces de l'ordre dans laquelle il détaillait les mesures qu'il entend...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1405944 il y a 8 mois

    à M140210prenez le temps d'écouter ses interventions, Vérité, Courage, Ténacité, Fidélité, et surtout une laïcité de la République respectée dans une France chrétienne, et non pas la médiocrité cachée derrière une tolérance miséricordieuse ou à l'inverse une intolérance, les deux divisant les Français.

  • M140210 il y a 8 mois

    Chauve qui peut, Fillon passe devant...

  • M140210 il y a 8 mois

    Pas de stature de président, juste un petit 1er sinistre toujours trop droit dans ses bottes