Juppé ne poursuit pas la tête de l'UMP

le
0
Alain Juppé réagit par rapport aux ambitions que Paris Match lui prête à la tête de l'UMP.

Alain Juppé ce jeudi, François Fillon mardi prochain et Jean-François Copé entre les deux tours des élections législatives: le XVIIIe arrondissement voit défiler les ténors de l'UMP, déjà dans les starting-blocks pour le congrès du parti prévu à l'automne. «C'est moi qui rassemble la famille!» sourit Pierre-Yves Bournazel, 34 ans, candidat dans cette 18e circonscription qui fut celle d'Alain Juppé de 1986 à 1993.

Après avoir accompagné dans la matinée une autre jeune pousse du parti, Benjamin Lancar, dans les IIIe et Xe arrondissements de Paris, l'ancien premier ministre salue un à un les quelques dizaines de militants venus le retrouver. «Vous revenez à vos premières amours, la rue Caulaincourt!» lui lance l'un d'eux. «Vous savez, on n'oublie jamais», lui répond Alain Juppé, «ému» et guilleret à l'heure d'arpenter le bitume qui l'a vu grandir politiquement.

Mise au point

Mais, avant de revisiter ses souvenirs, il tient à faire une mise au point en ra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant