Juppé : l'UMP «a surtout besoin d'une ligne politique claire»

le
0
Juppé : l'UMP «a surtout besoin d'une ligne politique claire»
Juppé : l'UMP «a surtout besoin d'une ligne politique claire»

«Soulagé pour l'UMP» que le «Sarkothon» ait permis de récolter les 11 millions d'? nécessaires après l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel, Alain Juppé ne veut pas pour autant s'en tenir au «petit bout de la lorgnette». « Est-ce que c'est grâce à l'UMP ou est-ce que c'est grâce à Sarkozy» qu'un telle somme a pu être rassemblée ?, s'interroge l'ancien Premier ministre.

«Cela montre surtout que les militants UMP sont attachés à leur parti», balaie le maire UMP de Bordeaux (Gironde), dans un entretien au quotidien «Sud-Ouest». L'ex-Premier ministre de Jacques Chirac préfère s'en tenir à ce qui est, selon lui, le sujet de fond alors que le débat sur le droit d'inventaire fait rage à droite. «On a évidemment besoin d'un leader», déplore-t-il, avant d'ajouter : «On a surtout besoin d'une ligne politique claire.»

Guaino : «Sarkozy continue de hanter tous les esprits»

Un leader? «Actuellement, on n'en a pas vraiment», relève Alain Juppé. Une pierre dans les jardins de François Fillon et Jean-François Copé, qui il y a près d'un an s'écharpaient pour la tête du parti. «Sarkozy est en réserve et aucun autre ne s'impose réellement», renchérit celui qui compte sur la primaire organisée en 2016 en vue de la présidentielle de 2017 pour que le parti trouve son «champion».

En attendant cette échéance, l'ombre de Nicolas Sarkozy continue de planer sur l'ex-parti majoritaire. «On ne parle que de lui, on ne pense qu'à lui, on n'est obsédés que par lui», clame une nouvelle fois ce lundi son fidèle ex-conseiller spécial, Henri Guaino. «Le vide immense qu'il a laissé en partant n'a pas été rempli à l'UMP, dans la droite républicaine», renchérit le député UMP des Yvelines, estimant sur LCI et Radio classique que l'ancien président «continue de hanter tous les esprits». «Maintenant est-ce qu'il reviendra? Les circonstances en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant