Juppé-Fillon : qui veut nous faire travailler le plus ?

le
0
François Fillon-Alain Juppé : travailler plus pour gagner ? à peine ? plus...
François Fillon-Alain Juppé : travailler plus pour gagner ? à peine ? plus...

C'est sûr, le futur candidat du centre et de la droite à la prochaine présidentielle, qu'il s'agisse de François Fillon ou d'Alain Juppé, voudra clouer une fois pour toutes au pilori les lois Aubry (1998, 2000), qui ont décidé du passage de la durée légale du travail de 39 à 35 heures. « C'est une des décisions qui expliquent notre décrochage économique », a affirmé jeudi soir sans détour François Fillon.

Le Sarthois est le plus « radical » sur le sujet, il veut tout bonnement supprimer la durée légale du travail, et cela, dès 2017. Il s'en tiendrait à la norme européenne, soit 48 heures par semaine. Écrit ainsi, cela peut faire peur ! Imaginez : treize heures de plus que nos semaines actuelles. « Je veux laisser les salariés négocier leur temps de travail », insiste l'ancien Premier ministre. Lors du débat de l'entre-deux-tours, il a feint de questionner : « Vous imaginez que les salariés vont voter pour les 48 heures ? Dire que je suis pour les 48 heures, c'est caricaturer une idée qui se veut moderne, où chaque entreprise pourra décider de son temps de travail. »

L'exemple Smart

Concrètement, il imagine la fin de « l'utopie », du « verrou » des 35 heures, par le biais d'accords d'entreprise, c'est-à-dire de discussions entre les salariés et leurs dirigeants, qui définiront « le seuil effectif de déclenchement des heures supplémentaires, l'annualisation ou la modulation...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant