Juppé fait appel à la "réflexion" plutôt qu'à la "fébrilité"

le
2

Alain Juppé a défendu jeudi soir sur France 2 sa candidature à la primaire UMP pour la présidentielle, soulignant que lui faisait appel "à la réfléxion" plutôt qu'à la "fébrilité". Il a ajouté que les critiques à son égard émises par Bernadette Chirac lui ont "fait de la peine". Durée: 00:57

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 3 oct 2014 à 12:05

    Le seul gagnant pour qui a a été montée l'es/croq/uerie Bygmalion n'est au courant de rien.la main sur le cœur , comme Cahuzac: JE N'AI JAMAIS....

  • hbaudry1 le vendredi 3 oct 2014 à 11:13

    Il n'a pas encore eu le temps de réfléchir ?????