Juppé dégaine son programme économique

le
1
Alain Juppé déroule ses mesures économiques, mardi soir, au Palais des congrès de Paris.
Alain Juppé déroule ses mesures économiques, mardi soir, au Palais des congrès de Paris.

Il n'a pas encore tombé la veste comme Bruno Le Maire ou arraché sa cravate comme François Fillon, Alain Juppé veut faire campagne « à sa manière », austère et rigide. Dans la petite salle du Palais des congrès ce mardi 10 mai, pas de grand meeting et de supporteurs surexcités. Pour le lancement ce mercredi de son livre économique, Cinq Ans pour l'emploi (éd. JC Lattès), le candidat à la primaire s'est contenté de réunir 500 personnes. Ses soutiens : Hervé Gaymard, Édouard Philippe, Dominique Perben, Jean-Pierre Raffarin, Fabienne Keller, entre autres, l'ex-visiteur du soir de Nicolas Sarkozy Alain Minc et quelques patrons. Parmi eux, Alain Dinin, le patron de Nexity, et Ross McInnes, le président du conseil d'administration de Safran. Augustin de Romanet et Thierry Breton avaient également leur place réservée, mais ils ne sont jamais arrivés. Et tandis que les derniers rangs demeurent trop vides, les jeunes avec Juppé viennent, à la hâte, combler les trous.

Pas de foule en délire donc, ni de mise en scène ostentatoire. Juppé fait une entrée rapide, sans musique, fendant la salle la tête haute, un léger, très léger sourire collé aux lèvres. À ses côtés, trois membres de sa garde rapprochée : le député de la Marne Benoist Apparu, sa protégée à la mairie de Bordeaux Virginie Calmels, et le cofondateur du think tank La Boîte à idées Maël de Calan. Derrière, discrète, Isabelle, son épouse, suit la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 9 mois

    72 ans et péju toujours droit dans ses bottes