Juppé creuse l'écart avec Sarkozy avant le débat

le
5
JUPPÉ ACCROÎT SON AVANCE SUR SARKOZY POUR LA PRIMAIRE
JUPPÉ ACCROÎT SON AVANCE SUR SARKOZY POUR LA PRIMAIRE

PARIS (Reuters) - Alain Juppé creuse l'écart avec son principal rival de la primaire de la droite pour l'élection présidentielle de 2017, Nicolas Sarkozy, selon un sondage réalisé par OpinionWay pour Atlantico et publié jeudi, quelques heures avant le premier débat télévisé des candidats.

Selon cette enquête, le maire de Bordeaux recueille 42% des intentions de vote au premier tour, contre 28% pour l'ex-chef de l'Etat, 13% pour Bruno Le Maire, 11% pour François Fillon, 4% pour Nathalie Kosciusko-Morizet, 2% pour Jean-François Copé et moins de 1% pour Jean-Frédéric Poisson.

Si le second tour avait lieu dimanche prochain, les sondés sont 62% à dire qu'ils voteraient pour Alain Juppé, contre 38% pour Nicolas Sarkozy et 11% qui n'expriment pas de préférence.

Ce sondage a été réalisé entre le 7 et le 11 octobre auprès d'un échantillon de 700 personnes certaines d'aller voter à la primaire de la droite et tirées d'un groupe de 7.154 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus.

Selon cette enquête, 2,6 à 3,1 millions de Français participeraient à la primaire organisée par le parti Les Républicains (LR).

Quelque 57% d'entre eux seraient des sympathisants de la droite, 11% du Modem et de l'UDI (centristes), 13% du Front national, 8% de la gauche et 11% sans préférence partisane.

Ils comprendraient 58% d'électeurs de Nicolas Sarkozy au premier tour de la présidentielle de 2012 (67% au second tour), 15% d'électeurs de François Hollande (20% au second tour), 11% d'électeurs de Marine Le Pen (FN) et 8% d'électeurs de François Bayrou (Modem).

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal il y a un mois

    Les médias sont attirés par l'identité heureuse .... ((:-O) C'est normal au vu du niveau d'infiltration

  • yoko12 il y a un mois

    dans la 5ème république: président indécis(bien que tout-puissant) = catastrophe annoncée... c'est le problème actuel, c'était peu-être déjà le problème en 95-96... juppé mérite-t-il d'avoir enfin sa chance?...

  • frk987 il y a un mois

    Il me semble qu'on oublie un peu vite 1995-96......mais il n'y a plus que les vx débris comme moi pour s'en rappeler. Certes la presse dit et redit que c'était à cause de Chirac...je veux bien et finalement je ne demande qu'à être surpris, mais je doute.....pire qu'un religieux qui quitte les ordres.

  • frk987 il y a un mois

    La presse le considère comme le sauveur.....jamais campagne électorale n'a été plus partisane, avant même d'avoir commencée.

  • M999141 il y a un mois

    Pourquoi Juppé creuserait l'écart alors que personne ne vient à ses meetings? parce qu'il est le préféré des socialistes.