Juppé a réuni les «amis de la Syrie» à Paris

le
0
VIDÉO - Une douzaine de chefs de la diplomatie, dont Hillary Clinton, ont réaffirmé leur soutien au plan Annan.

«On fait le boulot jusqu'au bout»: à trois jours du premier tour, Alain Juppé tient à rappeler qu'il n'a toujours pas dételé. Il l'a prouvé jeudi en réunissant au Quai d'Orsay une douzaine de ses homologues du «groupe des amis du peuple syrien». L'Américaine Hillary Clinton, le Turc Ahmet Davutoglu, l'Allemand Guido Westerwelle, le Saoudien Saoud al-Fayçal, le Qatarien Hamad Ben Jassem ont réaffirmé leur soutien au plan de Kofi Annan, battu en brèche par les violations du cessez-le-feu, et appelé malgré cela au renforcement de la mission des observateurs de l'ONU. «En cas d'échec, nous avons décidé de faire en sorte que le Conseil de sécurité examine d'autres options», a déclaré le chef de la diplomatie française. Hillary Clinton, elle, a clairement suggéré à ses partenaires de «s'orienter vigoureusement vers le Conseil de sécurité en vue d'une résolution sous chapitre 7» de la charte des Nations unies, qui prévoit d'imposer des mesures à un pays,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant