Jupp Heynckes, that '70's show

le
0

Jupp Heynckes fête aujourd'hui ses 70 ans. Si la carrière de l'entraîneur aux multiples titres nationaux et continentaux (dont le formidable triplé avec le Bayern en 2013) est connue, celle du joueur l'est un peu moins. Pourtant, dans les années 70, Jupp Heynckes, personnage introverti dans la vie de tous les jours, était une véritable terreur quand il enfilait le maillot du Borussia Mönchengladbach. Hommage à un joueur aussi généreux sur le terrain qu'en dehors.

Juin 1971. A une journée de la fin, le Borussia Mönchengladbach, champion sortant, est au coude-à-coude avec le Bayern Munich pour le Meisterschale. Les Bavarois sont même devant, grâce à une meilleure différence de buts (+40 contre +39). Tout ça à cause de l' " affaire du poteau du Bökelberg ", qui a valu une défaite aux Fohlen (les Poulains) sur tapis vert face au Werder Brême. Lors de la dernière journée, le 5 juin 1971, Gladbach se rend à Francfort, qui lutte pour ne pas descendre, tandis que le Bayern se déplace sur la pelouse du MSV Duisburg, qui ne l'a battu que deux fois en 14 rencontres. A la mi-temps, il y a 1-1 à Francfort, 0-0 à Duisburg. Le Bayern est toujours devant. A la 55ème minute, les Poulains apprennent que les Zèbres mènent au score face aux Bavarois. Ils décident alors d'accélérer, car une équipe composée de joueurs comme Maier, Beckenbauer, Breitner et Hoeness peut retourner un match à n'importe quel moment. Mais un quart d'heure plus tard, c'est la surprise : Rainer Budde a doublé la mise pour le MSV. Au même moment, Köppel donne l'avantage à Gladbach, avant que Jupp Heynckes ne s'offre un doublé et assure la victoire aux siens. Le Bayern ne reviendra pas. En dépit des deux points retirés, le Borussia Mönchengladbach devient la première équipe de Bundesliga à défendre son titre, et Jupp Heynckes en profite pour écrire la première ligne de son palmarès. Enfin.
Le meilleur parmi les meilleurs
Si Heynckes a attendu son 26ème anniversaire pour s'offrir un cadeau digne de ce nom, c'est parce qu'il s'est pas mal fourvoyé au début de sa carrière. Arrivé au Borussia à l'âge de 18 ans, l'enfant de Gladbach n'obtient pas tout de suite un contrat. Le BMG ne peut engager que trois joueurs, et d'autres (comme son pote Günter Netzer) lui sont préférés. Et quand le boss du club vient le voir pour lui demander ce qu'il veut, Heynckes répond : " Une voiture ", et devient ainsi le premier joueur à avoir une Opel toute neuve alors qu'il n'a même pas de contrat lui assurant de revenu. Quelques années plus tard, après avoir réussi en 1965 à faire monter Gladbach en première division avec ses 23 buts, Heynckes se dit qu'il pourrait mieux gagner ailleurs. Jupp prendra donc la direction de Hanovre en 1967, quittant le club dans une totale incompréhension. Mais très vite, il se rend compte que, même si le club de Basse-Saxe a recruté du lourd, il ne jouera jamais vraiment le titre.…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant