Jupe «trop longue» : la direction du collège soutenue par Ciotti et Belkacem

le
2
Jupe «trop longue» : la direction du collège soutenue par Ciotti et Belkacem
Jupe «trop longue» : la direction du collège soutenue par Ciotti et Belkacem

Le député-maire UMP Eric Ciotti a assuré ce jeudi son «soutien» à la direction du collège de Charleville-Mézières (Ardennes) où une jeune fille a été interdite de cours car elle portait une longue jupe noire considérée comme un signe religieux ostentatoire. La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, a également loué le «discernement» de l'équipe pédagogique qui n'a pas exclu la jeune musulmane mais l'a empêchée deux fois d'assister à un cours avec ce qu'elle arborait comme un symbole.

«Ne soyons pas hypocrites, la question n'est pas celle de la longueur de la jupe, la question c'est d'imposer un signe religieux, une appartenance religieuse qui relève de l'intime, de l'individuel à la collectivité», a souhaité clarifier sur BFM TV Eric Ciotti. Et le secrétaire général adjoint de l'UMP de poursuivre : «Manifestement il y a eu une provocation, ces jeunes filles qui ont eu des jupes longues, et on sait très bien aujourd'hui que dans plusieurs établissements scolaires, c'est la forme que prend une revendication religieuse.»

Ciotti pour une «laïcité intransigeante»

Ce mois-ci, la direction du collège Léo-Lagrange a deux fois interdit de cours une élève de troisième, âgée de 15 ans, en raison du port d'une longue jupe noire jugée comme un signe religieux ostentatoire concerté avec d'autres élèves. L'inspecteur académique des Ardennes, Patrice Dutot, dit n'avoir «rien contre une jupe évidemment, quelle que soit sa longueur», mais pointe «une action concertée avec une tenue qui en l'occurrence relève symboliquement de l'ostentatoire». Selon lui, ces adolescentes «sont dans le tutoiement des règles et dans la confrontation comme beaucoup de jeunes de cet âge, et l'équipe pédagogique doit leur rappeler les principes de l'école de la République : la neutralité et le respect de l'autre.»

VIDEO. Jupe trop longue : «Il y a eu une provocation», juge Ciotti

«La loi de 2004 est claire, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal le jeudi 30 avr 2015 à 12:43

    Ben non ,rien à voir .Ici c'est bien de ce que la jupe représente en tant que signe religieux donc interdit en France dans un établissement public.

  • M5707335 le jeudi 30 avr 2015 à 11:07

    ce n'est pas tant la jupe que ce qu'il y a derrière ou dessous, non?