«Jungle» de Calais : Hollande promet un démantèlement complet «d'ici la fin d'année»

le , mis à jour à 16:56
12
«Jungle» de Calais : Hollande promet un démantèlement complet «d'ici la fin d'année»
«Jungle» de Calais : Hollande promet un démantèlement complet «d'ici la fin d'année»

François Hollande est arrivé ce lundi matin, un peu avant 8h30, à Calais (Pas-de-Calais). C'est la première fois de son mandat qu'il s'y rend. Alors que les tensions s'accroissent autour du camp de migrants de la «jungle» et que le sujet devient un enjeu politique, le président passera quelques heures dans la ville où élus, habitants et commerçants sont de plus en plus exaspérés et fatigués de la situation.

François Hollande, venu en hélicoptère, a commencé sa visite par la gendarmerie de Calais. Il doit rencontrer les forces de l'ordre, des élus, des chefs d'entreprise et des représentants des milieux associatifs.

 

«Nous devons démanteler complètement, définitivement le camp» de Calais, a lancé François Hollande à son arrivée. Pour cela, «le gouvernement ira jusqu'au bout», a-t-il assuré devant les forces de l'ordre et en prenant, «autant qu'il est possible, une distance par rapport à des instrumentalisations ou des polémiques qui d'ailleurs tournent le dos aux principes des valeurs de la République». Une allusion aux propos de certains candidats de la primaire à droite. 

 

Il promet de revenir avec le gouvernement après le démantèlement

 

Un peu plus tard, le chef de l'Etat a insisté en assurant que le camp serait «démantelé définitivement, entièrement, rapidement, c'est-à-dire d'ici la fin de l'année». Il a promis de revenir avec le gouvernement à Calais après le démantèlement complet» du camp. 

 

«Nous sommes sur la voie d'une solution, elle est proche», a promis le chef de l'Etat à l'adresse des habitants. 

 

François Hollande a expliqué que la France avait «un double devoir» : «humanité» et «fermeté». «Ceux qui révèlent de l'asile doivent être accueillis. Ceux qui n'en relèvent pas doivent être raccompagnés», a-t-il expliqué. 

 

Il a également appelé les Britanniques à «prendre leur part dans l'effort humanitaire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 2 mois

    Bientôt on créera des camps de rééducation de socialos, dans la logique de Calais.........

  • frk987 il y a 2 mois

    Il aurait pu manger dans un des restos des migrants à 14h07, vous savez la cahute hallal que ces socialos veulent détruire car ils ne payent pas de TVA !!!! MDR et des qui votent PS, ça m'émerveille.

  • frk987 il y a 2 mois

    Pour info à ces ... de socialos : c'est en GB qu'ils veulent aller pas en Lozère, trop complexe pour le PS.

  • M2941863 il y a 2 mois

    hollande va créer des camps partout en France et personne pour arrêter ce collabo !

  • benoitdh il y a 2 mois

    Tour de passe passe en déplaçant les problèmes ailleurs;Vieille astuce d'énarque!

  • syjo il y a 2 mois

    astuce évidemment électoraliste, je laisse pourrir la situation jusqu'à la crise,et ensuite à la veille des élections je me présente en sauveur providentiel . C'est vraiment bas , de la petite épicerie !!

  • benoitdh il y a 2 mois

    Il va faire des petits calais partout en France comme le petit-poucet semait des cailloux

  • M1765517 il y a 2 mois

    14h 07, hollande mange au resto ! que d'info mais que d'info !

  • bsdm il y a 2 mois

    Qui paye cette campagne électorale : les contribuables !

  • M1084720 il y a 2 mois

    Il commente ou il dirige?