"Jungle" de Calais-Citizens UK réclame le transfert de 387 enfants

le
0
    LONDRES, 2 septembre (Reuters) - L'association Citizens UK a 
invité vendredi le gouvernement britannique à accueillir un peu 
moins de 400 enfants non accompagnés qui vivent dans la "Jungle" 
de Calais, à l'occasion du premier anniversaire de la mort du 
petit Syrien Alan Kurdi.  
    La photo de cet enfant de trois ans gisant sur une plage 
turque a soulevé une vague d'indignation en pleine crise 
migratoire.  
    Selon Citizens UK, 387 enfants vivant dans le camp de 
Calais, que le ministre français de l'Intérieur, Bernard 
Cazeneuve, a promis vendredi de démanteler  , sont en 
droit de demander l'asile en Grande-Bretagne. L'association a 
donc prié la ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd, de 
faire le nécessaire pour les accueillir.  
    Des proches de ces enfants et plusieurs personnalités, dont 
les comédiennes Vanessa Redgrave et Juliet Stevenson, ont pris 
part au rassemblement organisé vendredi.  
    "Il est question de moins de 400 enfants. Comment peut-on 
prétendre que la Grande-Bretagne n'est pas en mesure de fournir 
un hébergement à ces enfants ?", s'interroge la seconde dans un 
communiqué.  
    Selon le ministère Britannique de l'Intérieur, Londres a 
donné cette année son feu vert au transfert de 120 mineurs.  
    "Notre priorité est de protéger les intérêts supérieurs des 
enfants dans le besoin. Nous continuons à coopérer étroitement 
avec le gouvernement français pour faire en sorte que les 
enfants de Calais ayant des liens familiaux dans le Royaume-Uni 
soient identifiés, pour qu'ils reçoivent une aide et bénéficient 
sans délais du processus de regroupement familial de Dublin", a 
déclaré un porte-parole du Home Office. 
 
 (Pietro Lombardi, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant