Jungle de Calais : 5 600 personnes mises à l'abri, fermeture du sas

le , mis à jour à 21:14
2
Jungle de Calais : 5 600 personnes mises à l'abri, fermeture du sas
Jungle de Calais : 5 600 personnes mises à l'abri, fermeture du sas

Troisième jour d'évacuation de la Jungle de Calais (Pas-de-Calais). 1 348 personnes ont été «mises à l'abri» ce mercredi, selon un communiqué des ministères de l'Intérieur et du Logement. Au total, 5 596 migrants ont été évacués en trois jours, par l'intermédiaire de bus pour les centres d'accueil d'onze régions. Le centre de transit des migrants «quittant la Jungle», appelé «sas», doit en conséquence fermer ses portes dans la soirée.

 

Dès la mi-journée, les autorités avaient annoncé qu'elles étaient «en capacité» d'achever l'évacuation de tous les migrants d'ici le soir-même. «Tout le monde est à l'abri. Après la prise en charge des derniers migrants (qui arrivent au sas), le dispositif s'arrête», avait affirmé la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, peu après 13 heures. Cette déclaration était faite après une nuit et une matinée marquées par de nombreux incidents qui s'étaient largement répandus dans le bidonville.

 

Environ 133 mineurs ont par ailleurs été hébergés au centre d'accueil provisoire installé sur le campement, tandis que 234 autres ont été orientés vers la Grande-Bretagne. A ce propos, le Défenseur des droits a demandé mercredi aux gouvernements français et britannique d'accélérer les procédures d'accueil pour les mineurs isolés, «au titre de la réunification familiale et de la vulnérabilité».

Quarante cars étaient prévus ce mercredi. Les opérations dans le centre de transit avaient redémarré ce mercredi dans le calme peu après 8 heures, avec une file séparée avant même l'entrée dans le bâtiment pour les migrants mineurs voulant partir en Grande-Bretagne, afin d'éviter le goulet d'étranglement qui avait provoqué des bousculades mardi. Une centaine de migrants ont pris place dans la file destinée aux majeurs et environ 200 dans la file mineurs. Tous étaient emmitouflés dans des vêtements chauds pour se protéger du froid. Depuis deux jours, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4841131 il y a un mois

    Jungle de Calais : 5 600 personnes mises à l'abri en corse

  • jbellet il y a un mois

    nous on paye eux il brulent...cautionné pat la préfète qui représente ce gouvernement! elle est pas belle la vie