Juncker relativise ses propos relatifs à une armée européenne

le
0

BRUXELLES, 16 mars (Reuters) - Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s'est employé lundi à relativiser ses propos tenus il y a une semaine sur la nécessité d'une armée européenne après le vif débat qu'ils ont suscité. "Je ne voulais pas lancer un débat. Si cela avait été ma stratégie, j'en aurais été très fier", a déclaré Jean-Claude Juncker qui répondait à une question à ce sujet lors d'une conférence. Il a dit qu'il avait simplement répondu par l'affirmative à une question d'un journaliste allemand qui lui demandait s'il étai favorable à une armée européenne. Dans une interview au journal allemand Welt am Sonntag du 8 mars, le président de la CE avait déclaré : "Une armée européenne commune montrera au monde qu'il n'y aura plus jamais de guerre entre des pays de l'Union." ID:nL5N0WA0JM Il a souligné qu'il s'agissait d'un objectif à long terme. Le Royaume-uni est particulièrement hostile à cette idée d'une défense commune. Mais l'idée lancée dans l'interview a été saluée par la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen. (Alastair Macdonald; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant