Juncker conteste le projet allemand de péage pour les étrangers

le , mis à jour à 11:34
0

BERLIN, 1er juin (Reuters) - La Commission européenne envisage de contester devant la justice le projet allemand visant à instituer un péage autoroutier qui ne s'appliquerait qu'aux étrangers, a déclaré le président de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker. Dans un entretien publié lundi par le Süddeutsche Zeitung, Jean-Claude Juncker dit que ce système de péage réservé aux étrangers ne semble pas conforme aux dispositions européennes qui interdisent la discrimination à l'égard des étrangers. "Nous doutons vraiment que la loi parvienne (à éviter la discrimination contre les étrangers)", a -t-il déclaré au quotidien allemand. "La commission, en tant que gardienne des traités européens, doit à présent vérifier si les traités ont été violés, si besoin, devant la Cour de justice européenne." Le droit de péage d'un montant maximal de 130 euros par an, qui doit entrer en vigueur en 2016, a donné lieu à des tensions au sein de la coalition dirigée par Angela Merkel, les sociaux-démocrates du SPD ayant réaffirmé lors du débat parlementaire leur désaccord avec le projet. ID:nL6N0WT34G Le péage s'appliquerait à tous les automobilistes mais les contribuables allemands pourraient le récupérer sous forme d'allégement fiscal, ce qui, selon les critiques, contrevient aux règles en vigueur au sein de l'Union européenne. (Erik Kirschbaum,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant