Jumia, un site de e-commerce à la conquête du marché nigérian

le
0
Jumia, un site de e-commerce à la conquête du marché nigérian
Jumia, un site de e-commerce à la conquête du marché nigérian

En seulement un an, Jumia, start-up nigériane d'une dizaine d'employés, est devenue une entreprise de plus de 450 personnes. Et elle ne compte pas s'arrêter en chemin, puisqu'elle continue à embaucher au rythme effréné de deux personnes par jour. Ce bazar en ligne géant qui propose 50.000 produits, des vêtements aux téléphones en passant par de l'électroménager et même des cigares, est aujourd'hui le quatrième site nigérian le plus visité dans le pays, avec 100.000 visiteurs par jour.Site de commerce électronique le plus visité, cet "Amazon nigérian" poursuit avec succès sa conquête du pays le plus peuplé d'Afrique."Je doute qu'il y ait beaucoup de marchés de ce type au monde, avec 160 millions d'habitants, une classe moyenne croissante et rien en termes de grande distribution", s'enthousiasme Tunde Kehinde, le cofondateur de Jumia Nigeria.Ce Nigérian de 29 ans au style décontracté a commencé sa carrière aux Etats-Unis avant de rentrer dans son pays natal pour créer son propre site de commerce électronique avec le Ghanéen Raphael Afaedor, 36 ans, qu'il a rencontré pendant ses études à la prestigieuse université américaine d'Harvard. C'est ainsi qu'est né Jumia Nigeria, avec les financements de la compagnie allemande Rocket Internet et du groupe de télécom Millicom.Véritable incubateur de start-ups à travers le monde --la compagnie dit avoir créé plus de 100 entreprises et 15.000 emplois dans plus de 40 pays-- Rocket Internet a lancé Jumia au même moment au Maroc et en Egypte, ainsi qu'en Afrique du Sud où il porte un nom différent (Zando). Aujourd'hui, Jumia s'attaque au Kenya avant de se lancer dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest francophone dans les prochains mois."En Afrique, on a un terrain où, à la fois, il y a très peu propositions de sites de e-commerce de qualité (...) et par ailleurs (...) la distribution traditionnelle, les magasins, les supermarchés, les commerces sont aussi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant