Julian Castro, le prodige latino des démocrates américains

le
0
À seulement 37 ans, Julian Castro est le maire de San Antonio, dans le très conservateur État du Texas, que les démocrates ne désespère pas de voir basculer dans leur camp. Grâce au vote hispanique.

Envoyée spéciale à Charlotte (Caroline du Nord)

Les démocrates le voient comme leur meilleur espoir de remporter un jour le poste de gouverneur du Texas, État très conservateur monopolisé depuis des décennies par les républicains, mais confronté à une révolution démographique sous la pression de l'immigration latino. Certains parlent même pour lui d'un avenir national brillant, susceptible de le mener, pourquoi pas... jusqu'à la Maison-Blanche. Julian Castro, jeune maire de la ville texane de San Antonio, non loin de la frontière mexicaine, devait prononcer mardi soir l'un des discours les plus attendus de la convention démocrate. À 37 ans, ce petit-fils d'une immigrante mexicaine arrivée en Amérique au début du XXe siècle, incarne le pouvoir montant des Hispaniques, (55 % de la croissance démographique depuis dix ans).

L'histoire de ce jeune maire est emblématique de la progression sociale arrachée à force de labeur et d'obstination par les nouveaux i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant