Julian Assange est assigné à résidence près de Londres

le
0
La Haute cour de Justice de Londres a repoussé mercredi l'appel formulé mardi par le gouvernement suédois contre la libération du fondateur de WikiLeaks. Après s'être acquitté d'une caution de 282.000 euros, Julian Assange a pu sortir de prison.

Après plus d'une semaine de détention et au terme de plusieurs revers judicaires, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a été libéré de sa prison londonienne, jeudi. Au terme d'une audience de 90 minutes, la Haute cour de Justice de Londres a accordé en appel la liberté conditionnelle à Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. Le juge Duncan Ouselay a rejeté l'appel interjeté mardi par les autorités suédoises contre la décision prise en première instance de remettre en liberté sous caution l'Australien de 39 ans. «La cour ne considère pas que dans ce cas elle a affaire à un fugitif essayant d'échapper à la justice, ou cherchant à se soustraire à un interrogatoire et à des poursuites», a assuré le magistrat.

Julian Assange a été placé en détention le 7 décembre en Grande-Bretagne dans le cadre d'une procédure d'extradition lancée par la Suède contre lui dans le cadre d'une affaire de viol et d'agression sexuelle présumés. Il a toujours démenti c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant