Jul : des excuses stupéfiantes

le
1
L'album « Émotions » de Jul
L'album « Émotions » de Jul

Jul s'excuse. L'un des artistes les plus téléchargés de l'année 2016 a le sens des responsabilités. Petit rappel des faits : dimanche soir, le rappeur était au volant d'une Mercedes à Marseille. Il avait fumé du cannabis et roulait à quelque 160 km/h sur une autoroute. Excédé par les voitures qui roulent devant lui, trop lentes à son goût, il leur fait des appels de phare. Dommage ! Car l'une d'entre elles était un véhicule de patrouille de la BAC. Et hop, tout le monde au poste. L'occasion de découvrir que le passager du bolide de Jul était armé d'un calibre 9 mm?

La garde à vue a duré 24 heures, largement de quoi réfléchir pour l'auteur de My World, récompensé en 2017 aux Victoires de la musique. Mardi matin, c'est donc l'heure des excuses, sur son compte officiel Facebook. Sobrement, Jul écrit :

Poursuites

Dans Le Parisien ce mardi matin, on apprend qu'à l'issue de sa garde à vue, le rappeur ne sera poursuivi que pour conduite sous l'emprise de stupéfiants. Il risque quand même jusqu'à deux ans de prison et 4 500 euros d'amende. Il peut en outre se voir retirer son permis pour une période maximale de 3 ans.

Pour « ?setre excusez? », en revanche, il ne sera pas poursuivi. Sauf peut-être par les mânes de Louis-Nicolas Bescherelle?

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.lauver il y a un mois

    "il risque" mais on connait bien la justice frrancaise, il ne risque pas grand chose, son passager armé non plus.