Juifs et musulmans refusent tout amalgame

le
0
Après la tragique tuerie de Toulouse, les responsables juifs et musulmans ont été reçus mercredi matin par le chef de l'État.

Refuser tout «amalgame». Mercredi, responsables juifs et musulmans ont encore une fois uni leurs forces pour que le dénouement de cette tragique séquence qui a vu tomber sous la même arme des militaires de religion musulmane et catholique, et des enfants et leur professeur, de confession juive, par une justification terroriste se recommandant de l'islam, ne nourrisse le lien entre cette religion et la violence. Mais aussi, insistait-on dans les milieux juifs, ne conduise encore à «diaboliser» Israël.

C'est ainsi que le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, et le président du Consistoire central, Joël Mergui, ont lancé un appel très précis: «En amont de ces folies, nous invitons les politiques, les journalistes et, plus largement, chacun de nos concitoyens, à faire reculer la haine, à refuser les amalgames mensongers et la diabolisation d'Israël et à toujours exprimer leurs opinions avec mesure, dignité et responsabilité.» Il importe en effet que «ces événemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant