Jugement décisif pour la Scientologie

le
0
La cour d'appel de Paris rend ce matin sa décision dans le procès pour « escroquerie en bande organisée ».

Le mouvement, fondé en 1954 par Ron Hubbard, risque gros. Il joue en effet sa réputation en France. Religion respectable selon ses adeptes et considérée d'ailleurs comme telle aux États-Unis, elle ne serait en réalité qu'un leurre. Déjà catalogué de secte par un rapport parlementaire en 1995, le mouvement serait, selon l'accusation, une organisation fumeuse ne visant qu'à vider consciencieusement les comptes de ses membres.

En première instance, en 2009, la Scientologie avait été condamnée. Pour la première fois, au côté de plusieurs scientologues, les deux principales structures du groupe parisien, avaient été mises en cause en tant que personnes morales et condamnées à 400.000 et 200.000 euros d'amende. À l'encontre de ses membres, des peines allant jusqu'à deux ans de prison avec sursis et 30.000 euros d'amende avaient été prononcées.

Une dissolution impossible

La Scientologie avait en revanche échappé à deux sanctions. Tout d'abord, l'interdiction d'ex

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant