Jugée pour avoir mis le feu au placard de son amant infidèle

le
1
Le geste de cette jeune femme de 23 ans, jugée ce mercredi, a entraîné l'évacuation de 80 personnes d'un l'immeuble, le 1er mai dernier.

Elle s'était un peu enflammée. Yougoudou S., âgée de 23 ans, est jugée ce mercredi devant la 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Bobigny. Le 1er mai dernier, elle avait mis le feu à la garde-robe de son amant pour se venger de l'avoir trompée, entraînant ainsi l'évacuation de 80 personnes d'un immeuble de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis).

Son amant, un homme d'une trentaine d'années, entretenait en cachette une relation avec une autre jeune femme âgée d'une vingtaine d'années, elle aussi originaire des tours HLM de la place Louis-Aragon de Noisy-le-Grand, à qui il avait également dissimulé sa relation avec la prévenue. Cette dernière découvre quelques jours avant les faits des SMS un peu tendancieux sur le téléphone du jeune homme et en déduit alors qu'il la trompe. Dans le même temps, sa rivale commence elle...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • birmon le mercredi 5 juin 2013 à 10:19

    Cette imbécile doit être condamnée pour avoir mis en danger la vie d'autrui. Vivre en collectivité, c'est aussi penser aux autres.