Jugée pour avoir défenestré une fillette et empoisonné son neveu

le
0
Le procès de Karine Torchi, accusée d'avoir tué en 2009 Samya, 27 mois, a débuté mercredi. L'accusée, au profil psychologique complexe, aurait aussi empoisonné son neveu en 2004 et jeté un garçonnet dans le vide.

«C'est le procès de l'inexplicable», selon Me Patrick Uzan, le défenseur de Karine Torchi. La jeune femme est accusée à partir de lundi aux Assises de l'Ain à Bourg-en-Bresse d'avoir jeté dans le vide une fillette. Le corps de la petite Samya, 27 mois, a été découvert en 2009 au bas d'un immeuble à Belley (Ain), après une chute de 6 étages. La petite fille jouait dans la chambre de sa mère, qui était dans la cuisine, tandis que son amie, Karine Torchi, 38 ans, était aussi dans l'appartement.

Les policiers croient d'abord à un accident, mais s'aperçoivent très vite que la thèse ne tient pas : le store était baissé. La mère de Samya a des doutes sur son amie, et se confie à Brigitte, la sœur de Karine. Brigitte lui parle d'un souvenir troublant : son fils de 11 mois, Yanis, est tombé dans le coma après avoir reçu une piqûre d'insuline. «Ce jour-là, il était sous la surveillance de Karine qui est diabétique», explique t-elle dans le journal France Soir .

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant