Jugeant son loyer trop cher, elle décide de vivre dans un train

le
3

Une jeune étudiante allemande assure vivre comme une nomade. Au lieu de se payer un loyer, elle affirme sur son blog préférer habiter dans un train, l’abonnement ferroviaire lui revenant moins cher.

Voilà une manière radicale de faire face au problème du prix trop élevé des loyers ou tout au moins de mener une expérience insolite. En Allemagne, une jeune étudiante a décidé de vivre sans logement. Comment est-ce possible? Plutôt que de dépenser 400 euros dans son loyer - une somme qu’elle juge trop importante - Leonie Müller s’est payé un abonnement ferroviaire mensuel pour... 340 euros! Résultat: elle passe sa vie dans les trains. C’est le journal allemand Der Spiegel qui raconte l’histoire insolite de cette jeune femme dans ses colonnes.

Lorsque certains descendent du train pour rentrer chez eux, Leonie reste à l’intérieur. Désormais, elle considère, dit-elle, le train comme sa seule maison. «Je lis, j’écris, je regarde par la fenêtre et je rencontre tout le temps des gens sympas. Il y a toujours quelque chose à faire dans un train», a-t-elle notamment expliqué. Dans ses valises, outre ses affaires de première nécessité, elle a aussi son ordinateur et ses cours. La jeune étudiante a entrepris de laisser des traces de cette expérience, qu’elle raconte sur son blog. Elle a également prévu de faire un travail un travail universitaire sur son mode de vie.

Grâce à cela, elle espère faire changer les mentalités, et «montrer aux gens qu’ils peuvent remettre en question des choses qu’ils considèrent comme normales», précise-t-elle au Spiegel. Pour autant, si passer son temps dans les trains de ville en ville peut sembler grisant pour certains, ce mode de vie très minoritaire a évidemment ses défauts: la jeune étudiante allemande ne cache pas être obligée de se laver les cheveux dans les cabinets des trains... Elle admet aussi rentrer fréquemment, chez ses parents, grands-parents et amis. Ce mode de vie du train-nomade ne remplace donc pas un vrai logement et n’aura sûrement qu’un temps!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le mardi 1 sept 2015 à 14:41

    Se laver les cheveux dans les cabinets pour économiser 60 euros de loyer, c'est de la radinerie maladive.

  • heimdal le mardi 1 sept 2015 à 11:30

    Le mobil home ou la caravane c'est encore moins cher.

  • gedovius le mardi 1 sept 2015 à 08:34

    C'est pour se faire filer le train !