Juge McKeon : «Si DSK était venu, je l'aurais remercié»

le
0
INTERVIEW - Le juge Douglas McKeon dévoile au Figaro les dessous de l'accord entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo.

Dans l'affaire du Sofitel, le juge Douglas McKeon, qui exerce au tribunal du Bronx, restera celui qui a officiellement validé l'accord entre DSK et Nafissatou Diallo mettant fin à la procédure civile. À l'audience, lundi, il était apparu très courtois et soucieux de montrer une image sereine de la justice. Il dévoile au Figaro la longue marche vers cet accord.

LE FIGARO. - Pouvez-vous nous raconter comment vous êtes parvenu à ce qu'un accord soit signé entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo?

Douglas McKEON. - Au début, Mlle Diallo était très réticente. Elle estimait qu'il n'y avait rien à négocier, elle voulait aller jusqu'au procès alors que, du côté de M. Strauss-Kahn, ils étaient ouverts à la discussion et prêts à trouver un accord. Elle avait peu confiance dans...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant