Juge Gentil : Guaino ne dira rien à la police

le
14
Juge Gentil : Guaino ne dira rien à la police
Juge Gentil : Guaino ne dira rien à la police

Le député UMP Henri Guaino, poursuivi pour avoir accusé le juge Jean-Michel Gentil d'avoir «déshonoré la justice», ne dira rien aux policiers chargés de l'enquête préliminaire sur cette affaire. «A priori, je n'ai pas l'intention de répondre aux questions de cette brigade de répression de la délinquance», a déclaré l'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy au «Journal du Dimanche». «A moins qu'on y aille à 100 députés», a-t-il ajouté.

«Il n'y a pas besoin d'enquête, mes propos sont publics, assumés et répétés», s'est-il encore justifié en fin de journée sur France 5. S'il a assuré qu'il se rendrait «évidemment à la convocation du tribunal», il s'est une nouvelle fois interrogé sur le bien-fondé d'une explication avec la police : «Pourquoi j'irais m'exprimer dans le secret d'un cabinet?» De toute façon, l'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy assume : «On a le droit de juger moralement tout agent public. On a le droit de lui demander des comptes.»

L'élu des Yvelines, avait annoncé dans le journal «Le Figaro» samedi, avoir reçu le soutien de 105 députés de son parti, qui s'étonnent de la décision du parquet d'ouvrir une enquête et qui reprennent à leur compte les propos valant à Henri Guaino ces poursuites. A plusieurs reprises, après la mise en examen prononcée contre l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, Henri Guaino avait affirmé que le juge Gentil avait «déshonoré un homme, les institutions, la justice».

«La justice a autre chose à faire»

L'enquête, confiée à la Brigade de répression de la délinquance sur la personne, a été ouverte après une plainte de l'Union syndicale des magistrats pour «outrage à magistrat et discrédit jeté sur une décision de justice». Cette plainte vise les attaques de Henri Guaino contre le juge qui a mis Nicolas Sarkozy en examen pour «abus de faiblesse» dans le dossier Bettencourt.

«J'en fais une affaire de principe,...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psdi le lundi 13 mai 2013 à 15:24

    C'est vrai aussi que si j'avais été GENTIL, c'est au trou que je l'aurai mis et en toute indépendance.

  • psdi le lundi 13 mai 2013 à 12:47

    C'est vrai aussi que si j'avais était GENTIL, c'est au trou que je l'aurai mis et en toute indépendance.

  • psdi le lundi 13 mai 2013 à 12:46

    Je vais être Gentil, je rectifie son nom GUAINO. Il ne va pas rentrer dans les livres d'histoire celui là non plus.

  • psdi le lundi 13 mai 2013 à 12:44

    Brigade de répression de la délinquance sur la personne de GUENO; Je sais, cela vous faire à vous aussi. Dans tous les cas cela ne me déplait pas bien au contraire. LES MENOTTES, LES MENOTTES. Ce qui serait bien c'est de mettre en même temps "plume" et "porte plumes".

  • psdi le lundi 13 mai 2013 à 12:42

    @manu331 : Mon petit @manu331 , je vois que tu fais encore un petit "gros" complexe avec la retraite de nos fonctionnaires ou assimilés. Ce n'est pas grave, on va t'expliquer que c'est faux (et c'est faux) mais je sais qu'avec toi cela prend un peu de temps (QI oblige ou cachetons trop nombreux).

  • rodde12 le lundi 13 mai 2013 à 10:19

    Que les juges soient orientés! on le sait. Pour que la justice redevienne soumise à la volonté populaire il faut soumettre les juges à une élection dans leur secteur géographique de compétence. Une commission législative de controle de l'application conforme des lois serait la bienvenue pour éviter la distorsion des textes en fonction de l'orientation politique de ces fonctionnairestout puissants et non soumis a la volonté populaire.

  • psdi le dimanche 12 mai 2013 à 20:43

    Serait bien qu'ils lui mettent les menottes pour la photo. Tant pis si ce n'est pas Gentil.

  • porec le dimanche 12 mai 2013 à 19:26

    et la Joanno on n' en parle plus?

  • jbellet le dimanche 12 mai 2013 à 19:00

    on connait la suite de l'affaire ce sera un non lieu mais a aucun moment on ne remettra en cause ce petit juge en manque de notoriété et pendant ce temps la, les vrais dossiers certes moins mediatiques s'accumulent sur les bureaux de nos juges! il est temps de fiare le menage dans cette institution a commencer par sa ministre

  • jt451 le dimanche 12 mai 2013 à 17:32

    rectif: Grobabal a exhibé le même crétinisme sur au moins sur 12 forums. C'est tout de même réconfortant de voir qu'il arrive a maitriser le "copier coller". la droite (extreme) peut etre fière de ce genre de héraut.