Jugé comme un mineur après avoir menti sur son âge

le
1
L'homme de 25 ans, qui a reconnu la supercherie, devra repasser en correctionnelle.

Retour à la case départ. Un Algérien de 25 ans qui a été condamné en avril par le tribunal pour enfants de Grenoble après avoir menti sur son âge, va être rejugé en correctionnelle. Le parquet, qui a révélé l'affaire jeudi, va relancer les poursuites contre cet homme, dont certaines notamment pour des vols avec violences. Mercredi, le prévenu a déjà écopé d'une amende de 1000 euros, dont 500 euros avec sursis, pour «fourniture de fausse identité».

«C'est la première fois que je vois ça», s'est exclamé jeudi Pierre Becquet, vice-procureur de la République au tribunal de Grenoble. «Les jugements du tribunal pour enfants ont été prononcés contre quelqu'un qui n'existe pas et par une juridiction incompétente. Elles sont donc nulles de plein droit», a-t-il expliqué.

Arrivé clandestinement en France en 2007, l'intéressé commet un certain nombre de méfaits sur le territoire jusqu'en 2010. Arrêté, il affirme alors aux autorités judiciaires qu'il est maro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tianolou le vendredi 31 aout 2012 à 12:26

    L'immigration; une chance pour la France!