Judo: Riner imbattable à Bercy, Décosse et Tcheuméo trébuchent

le
0
TEDDY RINER GAGNE ENCORE À PARIS
TEDDY RINER GAGNE ENCORE À PARIS

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Teddy Riner, quintuple champion du monde, a poursuivi dimanche sa série victorieuse en remportant le tournoi de Paris de judo pour la cinquième fois consécutive dans la catégorie des lourds.

Invaincu depuis son combat perdu en septembre 2010 en finale des toutes catégories des championnats du monde, le Français a remporté à Bercy tous ses combats par ippon.

En finale, il s'est imposé en 50 secondes, par un étranglement sur le Brésilien Rafael Silva.

"En finale, une occasion s'est présentée, je l'ai saisie, si on peut économiser de l'énergie autant le faire. Le bilan est positif, je suis content de ma journée mais pas à 100% satisfait", a dit le médaillé de bronze des Jeux de Pékin, qui rêve de la plus haute marche du podium olympique.

"Les Jeux, je ne pense qu'à ça, même lors d'une journée comme aujourd'hui. Ça va arriver très vite. On a tout le temps et pas le temps à la fois."

Contrairement à Riner, ses compatriotes Lucie Décosse et Audrey Tcheuméo, elles aussi sacrées lors des derniers Mondiaux, ont dû se contenter d'accessits.

Décosse, couronnée trois fois au niveau mondial, en moins de 63 kilos puis en moins de 70 kilos, a déroulé tout au long de la journée, remportant tous ses combats par ippon mais a buté sur la dernière marche face à la Japonaise Haruka Tachimoto, qui a emporté la décision en finale par deux arbitres sur trois.

DÉCOSSE PHILOSOPHE, TCHEUMEO ASSOMMÉE

"Il faut être philosophe, l'objectif, ce sont les Jeux olympiques. Je n'ai pas été assez agressive. Ce n'est pas une piqûre de rappel, je n'ai pas besoin de piqûre de rappel, je sais ce que j'ai à faire pour gagner les Jeux", a dit la vice-championne olympique des moins de 63 kilos.

Audrey Tcheuméo, sacrée championne du monde des moins de 78 kilos en août dernier dans ce même palais omnisports de Bercy, a quant à elle cédé en demi-finale devant la future gagnante, la Brésilienne Mayra Aguiar, pour terminer sur la troisième marche du podium.

"C'est une défaite dure à encaisser, surtout quand on est championne du monde, mais il vaut mieux perdre ici qu'aux Jeux", a-t-elle dit.

"Aujourd'hui, je n'étais pas moi-même, je n'étais pas assez agressive, je reculais. J'ai pris un gros coup sur la tronche mais je vais me relever."

Anne-Sophie Mondière a elle aussi décroché le bronze, dans la catégories des plus de 78 kilos.

La quintuple championne d'Europe s'est inclinée en demi-finale devant la Russe Elena Ivashchenko, qui allait elle-même céder lors de l'ultime combat devant la Japonaise Megumi Tachimoto.

En moins de 81 kilos, l'or est revenu à l'Allemand Ole Bischof, vainqueur en finale de l'Italien Antonio Ciano, alors que l'Ouzbek Dilshod Choriev s'est imposé en moins de 90 kilos aux dépens de l'Ukrainien Roman Gontiuk. En moins de 100 kilos, le Mongol Tuvshinbayar Naidan l'a emporté devant le Letton Jevgenijs Borodavko.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant