Juan Manuel Leguizamon : " Finir sur une note positive "

le
0
Juan Manuel Leguizamon : " Finir sur une note positive "
Juan Manuel Leguizamon : " Finir sur une note positive "

Au contraire du sélectionneur sud-africain, le troisième ligne argentin Juan Manuel Leguizamon (32 ans, 64 sélections) accorde beaucoup d'importance au match pour la troisième place, afin de finir le Mondial sur une bonne note.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL EN ANGLETERRE

Juan Manuel Leguizamon, que représente pour vous ce match pour la troisième place ?
Pour nous, c’est un match très important. Ce n’est pas la même chose de terminer la Coupe du monde par un match perdu ou un match gagné. Pour nous, c’est une opportunité de faire un match énorme, de jouer contre l’Afrique du Sud, une des trois meilleures équipes du monde. On sait bien que ça va être très très compliqué mais on va tout faire pour gagner.

Le sélectionneur sud-africain a dit que ce match ne servait à rien, que c’était comme « embrasser sa propre sœur », vous pensez la même chose ?
Non, nous on vit cette semaine comme la dernière de la Coupe du monde, une semaine très importante. On veut en profiter entre nous, finir sur une note positive et faire un bon match. On sait comment l’Afrique du Sud joue, j’espère que l’équipe va tout faire pour gagner.


Vous les avez battus lors du Four Nations cet été…
C’était un match, et tous les matchs ne sont jamais les mêmes. On les a battus il y a deux mois, mais là ça sera différent.

« J’ai encore dans la tête les images de la victoire contre la France en 2007 »

Pour les avants, jouer contre l’Afrique du Sud, c’est toujours spécial…
Jouer contre l’Afrique du Sud, c’est toujours dur. C’est une équipe qui joue avec le potentiel physique. C’est important d’être présent et de les faire tomber le plus vite possible, car quand ils prennent un peu de dynamique, c’est difficile de les arrêter après.

Vous souvenez-vous du match pour la troisième place en 2007 contre la France ?
Oui, c’était un match énorme pour nous. On avait bien joué. J’ai les images dans ma tête encore, c’était énorme. J’espère qu’on fera pareil cette semaine.

L’Argentine a en tout cas montré qu’elle avait une jeune génération prometteuse, ce qui doit atténuer la déception de la défaite en demie…
Perdre la demi-finale était un coup dur, mais l’Australie est une équipe exceptionnelle. On a fait un très bon match. On était près d’eux à un moment, mais ils ont pris les opportunités, ils ont marqué des essais, et on n’a pas pu revenir. Les jeunes poussent et ça nous fait du bien, la compétition est plus dure entre nous, c’est bien.

Ce match de vendredi sera-t-il votre dernier avec le maillot des Pumas, alors que vous allez rejoindre la nouvelle franchise argentine de Super 15 ?
Je ne sais pas si ce sera mon dernier match, j’espère que non. C’était important de rentrer au pays, de faire partie de cet énorme projet. Ça a été une décision facile à prendre, car ça faisait dix ans que j’étais en Europe. J’ai une grosse envie de jouer pour cette équipe, et d’avoir l’opportunité de jouer pour les Pumas.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant