Juan Carlos rattrapé par le scandale

le
0
Le roi d'Espagne est cette fois victime d'une tentative de chantage de la part de l'associé de son gendre, tous deux poursuivis par la justice. Le nom d'une «amie intime» de Juan Carlos refait surface.

Madrid

Le roi n'avait vraiment pas besoin de cela. En difficulté dans l'opinion publique après une annus horribilis marquée, entre autres, par son safari au Botswana et les ennuis judiciaires de son gendre, Juan Carlos est désormais victime d'une tentative de chantage. Corruption, jupons et courriers électroniques, le cocktail détonant menace, selon le maître chanteur, de «mettre fin à la monarchie».

Ce dernier scandale qui plane sur la Maison d'Espagne emprunte précisément ses personnages aux deux affaires qui ont empoisonné son année 2012. L'époux de l'infante Cristina, Iñaki Urdangarin, est en effet empêtré dans un procès pour détournement de fonds publics. Urdangarin a opté pour la défense la plus discrète possible. Il ne parle...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant