Juan Carlos : de l'ordre dans la Maison royale

le
0
Le roi d'Espagne bannit des cérémonies officielles son gendre soupçonné de malversation. Il promet la transparence dans ses comptes.

Le roi d'Espagne a finalement décidé de mettre son gendre «à l'écart»… au piquet, presque! Iñaki Urdangarin, le mari de l'infante Cristina - la deuxième fille de Juan Carlos -, ne participera plus aux cérémonies officielles.

Accusé de détournement de fonds publics, «le gendrissime», comme on le surnomme, n'observait plus une conduite suffisamment «exemplaire», a expliqué Rafael Spottorno, chef de la Maison du Roi, autrement dit le porte-parole du monarque.

Juan Carlos fait ainsi le ménage en sa maison, sans attendre le verdict des juges. Car le Duc de Palme de Majorque - le titre qu'il obtint lors de son mariage avec Cristina - n'est pas formellement inculpé… Pas encore. Selon la presse espagnole, le magistrat qui instruit le dossier pourrait convoquer Urdangarin au cours des prochaines semaines.

Le procès populaire, toutefois, se tient déjà, dans les conversations des cafés et les colonnes des journaux. En pleine crise économique, les trop bonnes affaires du Duc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant