JPMorgan : pas de procès pour la «Baleine de Londres»

le
0
Bruno Iksil, le trader français à l'origine d'une perte de trading de 6,2 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) de JPMorgan Chase, ne serait pas poursuivi pour ces faits croit savoir la presse américaine.

L'enquête du régulateur boursier américain (SEC) touche à sa fin sur les pertes de 6 milliards de dollars subies l'an dernier par JPMorgan Chase, affaire dite de la «baleine» de Londres, affirment le Wall Street Journal et le New York Times.

La SEC devrait porter plainte au civil sur ces pertes monumentales, essuyées par le bureau londonien d'investissements en propre de la banque à cause de paris démesurés et ayant mal tourné dans les dérivés de crédits européens. Selon le New York Times, citant des sources proches du dossier, la SEC devrait parvenir à un accord pour clore le litige cet automne avec la première banque américaine en termes d'actifs. Selon le quotidien, la banque devrait aussi faire face à une amende du régu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant