JPMorgan paie 13 milliards de dollars pour éviter un procès

le
0
La banque américaine, responsable en partie de la crise des subprimes, a trouvé un compromis avec l'État américain pour solder ses comptes vis à vis des consommateurs et des agences publiques.

Après des mois de négociations serrées, le département de Justice américain et la banque JPMorgan ont trouvé un terrain d'entente. La banque s'est résignée à payer 13 milliards de dollars pour mettre un terme à de multiples poursuites judiciaires, conséquentes à son implication dans la crise des subprimes. Ces crédits hypothécaires américains, accordés à des particuliers non solvables puis intégrés à des produits financiers, avaient provoqué la panique financière de 2008. JPMorgan était ainsi accusé d'avoir trompé des investisseurs, en leur revendant ses prêts structurés à base de crédits immobiliers, sans avoir fourni d'information sur le niveau de risque encouru.

L'amende historique que la banque s'apprête à payer va venir abonder différentes sources, lésées par ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant